• Après la baby-sitter la Mamie-sitter.

     


    1 commentaire
  • 64% des Français renonceraient à consulter un spécialiste en raison de la difficulté d’obtenir un rdv dans un délai rapide. En parallèle, 28 millions de consultations médicales ne sont pas honorées sans que les patients en aient informé leur médecin !


    Forte de son leadership en France sur le marché de la prise de RDV en ligne avec près de 50 millions de RDV enregistrés, dont 15 millions dans le domaine de la

    santé, PagesJaunes met son expertise à disposition des praticiens. Sa solution optimise la gestion de leur agenda, tout en facilitant pour les patients la prise de RDV immédiate sur Internet, grâce à 3 plateformes accessibles 7j/7 et 24h/24 :


    - Le nouveau portail dédié à la santé pagesjaunesdoc.fr lancé aujourd’hui,

    - Le moteur de recherche locale des professionnels pagesjaunes.fr,

    - Le site web du professionnel.

    Avec plus de 300 000 professionnels de santé référencés et plus de 200 millions de recherches par an relatives à la santé effectuées sur ses supports Internet et mobile, PagesJaunes consolide ainsi sa position de n°1 de la prise de rendez-vous sur Internet, et notamment sur le marché de la santé à travers cette offre dédiée.



    votre commentaire
  • TROUVEZ UN MÉDECIN OU UN DENTISTE

    Et prenez rendez-vous en ligne immédiatement !

     

    Premier idée lancée et réalisée sur Internet

    Centraliser les rendez-vous des médecins et des auxiliaires médicaux.

    Pour combler les absences de patients

    ça commence c'est sur Internet

    Ce site existe maintenant il s'appelle mondocteur.fr

    http://www.mondocteur.fr


    votre commentaire
  • Création d'un magasin entièrement dédiée aux produits français.


    votre commentaire
  • Création d'un site Internet pour concentrer les rendez-vous qui ont étés annulés en dernière minute chez les médecins et les médecins spécialistes.

    Cela permettrait de remplir les carnets de rendez-vous.

    Et de raccourcir les délais pour les patients.

    Alors les informaticiens au boulot.


    votre commentaire